Le Démaquillant Yeux Waterproof de Florame

DemaqYeuxFlorameUne

Lorsque je n’utilisais encore que des cosmétiques conventionnelles, je me servais absolument toujours du même démaquillant biphasé pour les yeux. Je crois pouvoir affirmer qu’en 12 ans je n’ai jamais fait d’infidélité à ce démaquillant qui faisait parfaitement son job sans jamais piquer mes yeux sensibles. Lorsque je suis passée à des produits naturels/bio, ma plus grande préoccupation a été de trouver un démaquillant pour les yeux à la hauteur de celui que j’utilisais depuis tant d’années. J’ai donc commencé avec le démaquillant biphasé de Melvita (tu pourras retrouver la revue ici) et, bien qu’il soit efficace, je trouvais son prix un peu exagéré. Je me suis donc ensuite tournée vers le biphasé de So’Bio Etic (mon avis ici), beaucoup moins cher et tout aussi efficace. Tu auras peut-être compris où je veux en venir : je me suis prise au jeu et j’ai maintenant envie de tester tous les démaquillants biphasés pour les yeux, bio, qui puissent exister ! Du coup quand j’ai vu que mon partenaire Florame proposait un tel démaquillant, je lui ai demandé si je pouvais l’essayer. Je viens de terminer mon flacon et je peux désormais tout te dévoiler à son sujet.

DemaqYeuxFlorame1

Je préfère commencer directement par ce qui me fâche un peu : la composition. Je suis tellement habituée aux compositions parfaites de la marque Florame, que j’ai été étonnée lorsque j’ai découvert celle de ce démaquillant. Certifié Cosmébio et Ecocert, il ne contient ni parabènes, ni phenoxyéthanol, ni silicone, ni OGM, ni colorant ou parfum de synthèse. Son packaging est 100% recyclable. 99% du total des ingrédients sont d’origine naturelle et 68% du total des ingrédients sont issus de l’Agriculture Biologique. Jusqu’ici tout va bien. Le Démaquillant Yeux Waterproof de Florame est composé de 13 ingrédients au total, dont 5 sont de provenances diverses, 4 sont d’origine végétale, 1 est d’origine minérale, 1 est d’origine chimique et 1 est d’origine biotechnologique (+ l’eau). Sur les 13 ingrédients qui composent ce démaquillant, 9 sont notés +++, 3 sont notés ++, et 1 est noté +-*. A première vue la compo ne semble pas trop mal et c’est vrai qu’elle n’est pas catastrophique. Ce qui me chagrine cependant, c’est le composé d’origine chimique qui arrive en deuxième position de la liste des ingrédients INCI : le dodecane, un solvant dérivé des paraffines. A noter que ce même ingrédient est également présent en deuxième position de la liste des ingrédients du démaquillant biphasé ce So’Bio Etic et n’est pas utilisé dans celui de Melvita (ce qui alors justifie peut-être le prix plus élevé de ce dernier démaquillant).

DemaqYeuxFlorame3

Concernant le rapport qualité/prix, la différence entre le démaquillant de So’Bio Etic (46€/L) et celui de Florame (117€/L) peut se justifier par le premier ingrédient de la liste INCI : de l’eau pour So’Bio et de l’aloe vera pour Florame. Alors que l’eau n’apportera pas de qualité particulière, l’aloès lui apportera, entre autres, de l’hydratation.

DemaqYeuxFlorame2

Et en pratique, ça se passe comment ? Plutôt bien ! Ce Démaquillant Yeux Waterproof est très doux et n’a jamais agressé mon contour des yeux ni mes paupières. Il n’a jamais provoqué de picotements non plus au niveau de mes yeux. Je l’ai utilisé chaque soir pendant près de deux mois et on a eu le temps de bien faire connaissance lui et moi. Son packaging, tout en transparence est frais et séduisant et permet de voir la quantité de produit restante dans le flacon. Lors de l’application j’agite le flacon afin que les deux phases se mélangent et j’imbibe un coton de mon démaquillant. Lors des toutes premières applications, je dois avouer que j’étais un peu déçue, je trouvais que le démaquillage n’était pas efficace à 100%. Et puis j’ai lu les conseils d’utilisation à l’arrière du flacon et j’ai compris que je ne procédais pas de la bonne façon. Je me frottais (délicatement !) les yeux avec le coton imbibé, mais sans laisser agir. J’ai ensuite utilisé le Démaquillant Yeux Waterproof de Florame de la bonne manière : avant de frotter je laisse le coton imbibé quelques secondes sur chaque œil et le résultat est au top, tout le maquillage est retiré, même le mascara waterproof ! Comme quoi, à 27 ans, on peut encore découvrir comment se servir d’un démaquillant pour les yeux 🙂

Si tu as envie de te laisser tenter par le Démaquillant Yeux Waterproof de Florame, tu le trouveras facilement en magasins bio ou sur le site de la marque. Si tu l’as déjà testé, ou s’il t’attire, n’hésite pas à nous le dire en commentaire !

*Selon le lexique des ingrédients de A à Z du livre La Vérité sur les Cosmétiques de Rita Stiens.

• Démaquillant Yeux Waterproof – Florame – 110ml – 12,95€ •

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires

  1. Sabrina dit :

    Coucou ! Ah la la, ces compositions hasardeuses… Je préfère de loin me démaquiller à l’huile (huile de coco, ou de jojoba), ou bien avec l’eau miellée de Ballot-Flurin, qui fait des merveilles. Bises !

    • Bulle Beauté dit :

      Coucou Sabrina,
      Après discussion avec Florame, il s’avère que le dodecane présent dans ce démaquillant est 100% d’origine naturelle et non issu de la pétrochimie : OUF ! Je vais faire un édit de l’article 🙂 J’aime aussi me démaquiller à l’huile (de coco la plupart du temps) mais mes yeux ont parfois besoin de plus. Je ne connais pas cette eau micellaire, je vais me renseigner 😀 Merci pour ton commentaire et bonnes fêtes de fin d’année 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *