Dôme Lèvres & Joues : mon premier flop The Body Shop

 

Il fallait bien que ça arrive un jour. Mais je ne pensais pas que ça arriverait comme ça. Enfin je veux dire, pas sur cette gamme-là.

Lily Cole. Ca faisait un moment que je la convoitais. Mais j’attendais le bon moment. La bonne promo pour être honnête. Et elle est arrivée. -30% sur tout le magasin. J’étais justement en ville, juste à côté de The Body Shop quand j’ai reçu le SMS m’informant de la promo. Ni une, ni deux, j’ai foncé.

Coup d’éclat, blush, base de teint, gloss, eye liner, cubes lumière. Je connaissais déjà bien la gamme Lily Cole et je savais que mon choix se porterait sur l’eye liner et sa belle couleur violette. Arrivée à la caisse la vendeuse m’annonce que je peux choisir le produit de mon choix d’une valeur de 10€ pour mon anniversaire. You-pi ! Lily Cole me revoilà ! Après quelques minutes de réflexion et ne voulant pas trop dépasser le montant de 10€ j’ai choisi le Dôme Lèvres & Joues comme cadeau d’anniversaire. Erreur !

La présentation du Dôme est très sympa. Habillé de rose et de noir, les couleurs de la gamme Lily Cole, ce blush qui fait aussi rouge à lèvres, semble au premier abord super pratique. Il suffit de dévisser le bouchon pour pouvoir appliquer directement le produit sur les joues ou les lèvres. Mais j’ai assez vite compris que ce ne serait pas si simple que ça en avait l’air !

Il existe deux teintes de ce Dôme Lèvres & Joues : rose et corail. Je pensais tout d’abord choisir la teinte rose et puis je me suis dit que le corail changerait un peu. Erreur ! Oui, j’ai fait beaucoup d’erreurs ce jour-là !

Tellement Corail (c’est son nom) contient 10ml de produit. Déjà des millilitres pour un produit solide c’est bizarre. M’enfin. Je me demande ce que je vais bien pouvoir faire de ces 10ml.

La vendeuse m’a précisé que je pouvais appliquer ce blush au pinceau ou au doigt. Ce que j’ai fait dès le lendemain. Mais j’ai trouvé ça bien trop long et le rendu bien trop insignifiant. Le jour suivant j’ai voulu essayer d’appliquer le Dôme directement sur mes joues pour un effet un peu plus marqué. Enfin tout simplement pour faire comme si j’avais vraiment mis du blush. Après avoir posé le blush directement à l’aide du Dôme j’ai bien étiré au doigt pour éviter les méchantes traces genre fond de teint mal appliqué que laisse ce blush. Mais croyez-moi, après ça, le rendu était toujours aussi discret, voire transparent. Seule différence lorsque je porte ce blush : mes joues ne sont plus du tout poudrées mais semblent grasses. Oui, tous les trucs que tu veux éviter en mettant du blush, celui-là te les apporte !

Après cette grosse déception je me suis dit que je pouvais toujours essayer d’appliquer le Dôme Tellement Corail sur les lèvres. Même si j’étais rétissante étant donnée la couleur. Le désastre fut le même. Déjà la couleur n’était pas terrible. Mais sur les lèvres, même avec une application au doigt, le Dôme Lily Cole laisse de très vilaines traces. Il s’accroche au moindre pli. Et mes lèvres, qui pourtant ne sont pas du tout sèches, semblent être en train de rendre l’âme. En plus de ça le fini est mat ce qui donne l’impression que je suis blanche comme un linge, limite malade. Non, je n’exagère pas.

Depuis que j’ai essayé le Dôme Lèvres & Joues je me pose une question. Pourquoi appeler un produit Lèvres et Joues s’il n’est capable de faire ni l’un ni l’autre ? Franchement je suis heureuse de ne pas avoir dépensé d’argent pour ce produit. Mais bien triste d’avoir gâché les 10€ offerts par The Body Shop ! Peut-être que le Dôme rose est mieux que son confrère le Dôme Corail, mais je ne prendrai pas le risque de l’essayer !

Un conseil : devant ce produit, fuyez !

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires

  1. tralala dit :

    Bourré de fautes d’orthographe, quel dommage.
    mais bonne analyse.
    Faites un effort (rethyssance etc).
    Amicalement,

    • Bulle Beauté dit :

      Bonsoir tralala. J’ai effectivement repéré deux fautes que je viens de corriger. Mais de là à dire que ce billet est « bourré de fautes d’orthographe »… De plus, je ne comprends pas votre parenthèse « rethyssance etc ». Vous voudrez peut-être m’éclairer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *