Cabana Pink, le Blush poudre multi-reflets par Clinique

Clinique et son maquillage, je commence à y prendre goût ! Jusqu’à lors j’achetais Clinique essentiellement pour ses soins, ses crèmes. Mais je suis bien obligée de l’admettre : son maquillage m’a charmée !

La semaine dernière je vous parlais de son mascara longueur optimal. Aujourd’hui je vais vous vanter les mérites du Blush poudre Cabana Pink. Hip hip hip ? Hourra !!!

Le Blush c’est la vie ! Et même si mon chouchou, le Posietint de Benefit n’est pas encore détrôné, j’utilise depuis plusieurs semaines le Cabana Pink qui me donne bonne mine. C’est comme si j’avais pris un doux bain de soleil. Exquis ! Clinique nous offre la meilleure des possibilités : celle de tricher en beauté.

Cabana Pink est donc un Blush poudre irisé. Ses quatre couleurs rosées se marient parfaitement, offrant un effet nacré à nos jolies petites joues. Ce camaïeu de roses s’avère impeccable pour la saison. Pour celles qui ne sont pas encore (ou ne seront jamais) bronzées, il vous donnera un joli coup de pouce !

Le packaging de Cabana Pink est à l’imagine de la marque : simple, beau. Habillé de plastique argenté et transparent, le boitier laisse totalement apparaître la poudre. A tous les coups c’est pour nous donner envie !

Lorsque les couleurs sont comme ici bien délimitées (quatre bandes de couleurs différentes, la première rose chair, la seconde tirant vers le rouge, la troisième plutôt saumonée et enfin la dernière tirant vers le brun), j’ai toujours peur que l’une prenne le dessus sur les autres au moment de l’application. Et bien avec ce Blush là ce n’est pas le cas. Les quatre couleurs se fondent et se mélangent pour donner un effet soleil tout simplement sublime.

J’applique ce Blush avec un gros pinceau destiné à cet usage. Je regrette qu’aucun pinceau ne soit fourni avec le Blush pour des petites retouches dans la journée. Mais il faut bien avouer que le boitier serait beaucoup moins mignon et que dans tous les cas, les pinceaux vendus avec les Blushs sont rarement mieux que le gros pinceau poudre dont j’ai l’habitude de me servir.

Je pose donc le Blush sur le haut de mes pommettes ou, selon l’humeur, en ‘3’ sur chaque joue. Ce blush sculpte ainsi mon visage pour lui redonner tout son relief.

Selon l’envie ou peut également n’utiliser que deux des quatre teintes pour un effet plus ou moins discret. Pour ma part j’utilise toujours les quatre ensemble tant je trouve le rendu bluffant de naturel.

La tenue de ce Blush est plutôt bonne, même si après avoir utilisé un blush-liquide, la tenue d’un blush-poudre nous décevra forcément. Sans retouche dans la journée le Blush est toujours là quand je rentre le soir à la maison même s’il s’est estompé au fil des heures.

Cabana Pink est une bonne surprise et il me donne envie de tester les autres produits de maquillage Clinique.

Sachez cependant que ce Blush-poudre est une édition limitée du printemps 2009. Il était à l’époque vendu 33€ les 9g. Vous pouvez encore aujourd’hui vous le procurer sur des sites d’enchères comme eBay. Le mien m’a été envoyé par Clinique lors d’une commande. C’était une offre proposée il y a quelques semaines : deux miniatures au choix. J’ai donc sauté sur l’occasion ! J’ai bien fait parce que le Blush que j’ai reçu n’est pas une miniature et en plus il me ravit !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *